Archives de Catégorie: Interviews

Audrey, qui es tu ?

LA BIG INTERVIEW

La vie est faite de hasards, et de chances provoquées.

Tout va très vite ces temps-ci pour mademoiselle Audrey, et l’envie de partager a grandi en même temps que je prenais une place que je n’avais pas forcément identifiée, ni même comprise auparavant.

Promis je n’en ferai pas une habitude ! Je ne suis pas encore sénile à 25 ans (!?!) pour m’auto interviewer mais le fait de dire « Audrey, qui es tu ? » m’inspirait…

MON IDEE DE LA MODE (autant commencer léger…)

LA MODE
Une tenue, c’est une personnalité… Mais c’est en même temps une barrière contre le monde extérieur, une façon de dire « Voilà ce que je veux bien montrer, mais pour en savoir plus ça ne sera pas si simple ».

L’ELEGANCE
Etant française, l’élégance n’est pas un vain mot, c’est même LE mot… On retire une sorte de fierté à se savoir élégante. L’élégance permet de se poser dans la société et d’emporter l’adhésion.

LA FEMINITE
C’est plus subtil que le charisme d’un homme, mais c’est surtout respecter l’image de la femme, et savoir rester à sa place.

LE GLAMOUR
La cerise sur le gâteau, le petit plus qui fait la différence et attire les regards… mais qui est aussi le plus éphémère.

MON STYLE
Androgyne définitivement ! Il faut savoir rester cohérente, je mise tout sur mon absence de hanches et de poitrine, et je profite au-delà du raisonnable de ma taille et de mes jambes. Plus concrètement j’aime les belles matières et les drapés discrets.

LES MAISONS QUE J’AIME
Là on arrive à ce qui est abordable et ce qui ne l’est pas. Je privilégierait l’abordable avec Maje et BCBG MaxAzria qui se situent parfaitement entre le rêve et l’accessible, en proposant un style féminin et fluide. Mais au-delà ce ces deux marques très connues on trouve des pépites comme Annarita N, Jasmine di Milo, Hoss Intropia ou Lungta de Fancy. Et je suis très loin d’avoir tout exploré… Il y en a pour tous les goûts, et pour toutes les bourses, il suffit d’avoir un peu de temps et une idée directrice de ce que l’on souhaite.

LA ROBE IDEALE
Celle qu’on enfile en 2 secondes et demie et qui tombe si bien qu’on n’a même pas besoin de jeter un coup d’oeil dans le miroir.

LA PIECE DE MES REVES
Je sais que cette série est devenu à la mode dernièrement, mais en ce qui me concerne je la suis depuis déjà pas mal de temps… De quoi s’agit il ? De Mad Men, et pour moi les tailleurs jupe crayon sont un peu le comble de la féminité. J’ai cherché, mais je ne suis toujours pas tombée sur la perle rare. Je vous tiendrai au courant !

MON DERNIER ACHAT MODE
Une robe drapée bordeaux de chez Annarita N., je l’avais reperée et laissée filer… Je m’en suis mordue les doigts comme rarement, et par magie un exemplaire dans ma taille est réapparu quelques temps après, autant vous dire que ce fut le clic le plus rapide de l’histoire du net.

MES ICONES MODE
Au-delà de son aspect dangereux, j’aime la posture d’Angelina Jolie, un sac à pommes de terre paraîtrait classe sur elle, c’est fou ! Et elle a une structure de visage intéressante, qui est loin d’être aussi lisse qu’il n’y paraît. Mais quittons les sentiers battus, on y trouve des femmes extraordinaires. Pour n’en citer qu’une, je dirais Hanneli Mustaparta, bloggeuse, photographe et modèle qui vit à New York. Un style très urbain et des associations de couleurs et de matières démentes !

LA PLUS BELLE PIECE DE MON DRESSING
Une robe Jasmine di Milo, sur le fil du rasoir entre l’élégance, le défi, l’inaccessible, l’indispensable et le futile. Toute une histoire.

MON ACCESSOIRE INDISPENSABLE
Les faux-cils LOL ! Je suis pourtant plutôt gâtée par la nature, mais sortir sans me fait l’effet d’être nue !!

MON BASIQUE INCONTOURNABLE
Un top décolleté en V de chez Boss, parfaitement tout terrain, parfaitement sobre, parfaitement chic.

LA FAUTE DE GOUT
Se laisser aller à la facilité, ne pas prendre de risques.

LA VIE SANS TALON, C’EST…
Triste ! Ca allonge la jambe à l’infini et donne une sensation grisante où tout est possible. Chaque paire de talons a une histoire, on marche différemment, on croise les jambes différemment, il faut les dompter, et en cela c’est une invitation au défi… A utiliser in real life seulement quand le dressage est terminé !

CE QUI NE ME QUITTE JAMAIS
Un pendentif de chez Pilgrim, qui symbolise pour moi tout ce qui m’a construit, ma culture, mes couleurs et mes valeurs.

CE QUI A INFLUENCE MON STYLE
A un moment il faut faire le distingo entre ce que l’on veut mettre et ce que l’on peut mettre (et ce que le banquier m’autorise à mettre). Et il faut retirer de ces contraintes une harmonie. Tout le sel est là, et c’est ce qui rend la recherche de style intéressante.

CE QUI ME REND BELLE
Etre libre, rien d’autre.

Publicités

%d blogueurs aiment cette page :