Abney Park – The End of Days (2010)

Abney Park vient d’une époque qui n’a jamais existé, mais que nous souhaitons avoir existé… Une époque où les dirigeables font la guerre dans le ciel, où les corsets et les larges ceintures de smoking sont les standards de la mode.

Abney Park est un groupe américain de Seattle mélangeant musique industrielle, musique du monde, électronique, avec une esthétique steampunk depuis l’album Lost Horizons en 2008. Franchement de tout ce que j’ai pu écouter, ce sont ceux qui pratiquent la fusion la plus extrême. Passer d’une rythmique typique années 30 à des bits électro relève de la performance, et tout cela se fait curieusement avec un naturel qui laisse songeur.

Musicalement, il s’agit d’un travail impressionnant, The End of Days a les mêmes composantes instrumentales que leurs albums précédents mais le groupe  continue d’ajouter de nombreux instruments ajoutant de nouvelles couleurs à  leur son déjà très distinctif. Pour cela ils ont fait appel à des guests de qualité, notamment Unwoman au violoncelle (on en reparlera) et Carey Rayburn à la trompette. Le résultat est un son riche multicouche qui apporte son lot de surprise à chaque écoute.

Au niveau des paroles, The End of Days est très différent de son prédecesseur Aether Shanties clairement inspiré du cinéma d’aventures. The End of Days est en grande partie axé sur la lutte pour vivre un style de vie différent malgré les pressions du grand public et la tyrannie des marques. Cet album est à bien des égards, un hommage au style de vie Steampunk, mais toute personne subissant ce genre de situation se reconnaîtra (à condition de comprendre l’anglais de Captain Robert !).

 

 

 

The End of Days est certainement un album sombre dans ses accents, loin de
l’image de folklore déguisé que peut avoir le mouvement Steampunk, et ses
thèmes de lutte et de révolte sont une invitation à reconsidérer le cours de
notre vie. Croquez la vie que vous voulez à pleine dent, tel est le message.
Visuellement les membres du groupe sont vraiment à part et sont un peu le
pendant victorien de la folie esthétique développée par Lady Gaga, vous
pouvez en juger sur les photos. Vous pouvez écouter le clip extrait du titre
« End of Days » ici :

Si vous n’avez pas encore commandé The End of Days, je me demande ce que vous attendez. Il s’agit d’un album fantastique musicalement et lyriquement, qui permet d’appréhender le mouvement Steampunk en tant que style de vie et de philosophie. Ne manquez pas cet album.

Vous pouvez l’acheter via le site du groupe http://www.abneypark.com/. Ils n’ont pas de label, ils gardent l’argent pour eux LOL ! Il est également en téléchargement numérique sur http://www.amazon.fr/.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :